Comment utiliser google tag manager ?

Auparavant, l’analyse de performances d’un site était compliquée et aussi coûteuse. Puisqu’elle nécessite l’insertion d’extraits de JavaScript sur le code source du site, l’opération nécessitait ainsi l’intervention d’un développeur. Tout a cependant changé depuis l’apparition de l’outil Google Tag Manager. Grâce à ce dernier, il devient possible de faire soi-même une telle analyse. Alors, comment utiliser google tag manager ? Un guide.

Ce qu’il faut entendre par Google Tag Manager

Avant que nous abordions la question « comment utiliser google tag manager », nous allons d’abord voir de quoi s’agit-il.

En effet, le Google Tag Manager est un outil facilitant la gestion de balises créées par Google. Il est incontournable dans la gestion des tags HTML et JacaScript en vue de suivre et d’analyser la performance des sites Web. Vous en avez, par exemple, besoin si vous souhaitez savoir vos conversions sur l’un des réseaux sociaux et effectuer un reciblage publicitaire. Pour cela, il vous faut un pixel de tracking, un outil à installer sur votre plateforme.

Ce qui distingue l’utilisation d’un Google Tag Manager, comparé aux méthodes classiques, est qu’il offre à l’utilisateur une interface claire et ergonomique. Cela rend plus faciles l’ajout du code et la gestion des balises.

Comment utiliser Google Tag Manager ?

Répondons maintenant à notre question : comment utiliser Google Tag Manager ? En effet, pour y parvenir, il vous faut d’abord créer un compte. Après que le compte est ouvert, attribuez le nom du conteneur, étant l’adresse du site en question. La plateforme vous demande ensuite de vous servir du conteneur. Choisissez « créer » puis validez les conditions d’utilisation. À ce stade, le Google Tag Manager doit être à même de vous fournir un code HTML

 Il s’agit de l’unique code que vous devez insérer pour que l’outil puisse gérer lui-même ses balises. Pour ajouter le code, soit vous procédez vous-même, soit vous utilisez un plugin pour vous rendre la tâche plus facile.

Après la mise en ligne du code, l’étape suivante consiste à créer des balises. Pour cela, vous pouvez, par exemple, choisir l’ajout d’une balise dédiée à Google Analytics. Pour y procéder, cliquez sur « Ajouter une balise » et suivez les instructions. Après l’ajout réussi de votre première balise, vous pouvez procéder à la création d’une balise personnalisée, comme un pixel de tracking Facebook par exemple. Grâce à ce dernier, vous serez à même de connaître vos conversions, le nombre de visiteurs qui a cliqué sur votre publication, sa visibilité, etc.

Une fois vos balises créées, vous pouvez procéder à la mise en place d’une règle. Cela consiste à ajouter un minuteur à la balise afin de permettre son apparition pendant un certain temps.

L’utilisation du Google Tag Manager sur WordPress

Une autre question peut se poser : comment utiliser Google Tag Manager sur WordPress ?  En effet, si votre site fonctionne sous WordPress, l’opération est plus facile pour vous. Pour installer Google Tag Manager, vous n’avez qu’à vous rendre dans le tableau de bord de WordPress et à cliquer sur « Exensions » puis « Ajouter ». Précisez l’extension que vous cherchez et installez-la. Activez ensuite l’extension installée en vous rendant dans l’onglet « Extensions téléchargées. 

Visitez cette page pour plus d’informations.

argent sur internet Previous post Des idées éprouvées pour gagner de l’argent sur internet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *